Rencontre au Cambodge

Publié le par bounty

Je suis d'une humeur publicatrice ce soir, du coup je resors un "unpublished". Oui, de la release inédite, du scoupe !

Cela date de mon voyage au Cambodge, début septembre. Voir un pays aussi peu développé, et des gens qui vivent dans la pauvreté, ça fait vraiment pas rire. ça fait réfléchir sur le statut de privilégié que l'on a tous, cela fait réfléchir au confort permanent dans lequel on vit en France. En France, on peut ouvrir n'importe quel robinet, il coulera de l'eau, et luxe ultime, de l'eau potable... M'enfin bref, là n'est pas le débat de cet article. Cette article traite de mon meilleur souvenir au Cambodge (bon si on exclue les temples bien sur...).

Ce présent texte vous présentera un cambodgien, rencontré dans un club à Siem Reap. Chaque fois que je pense à lui, je ne peux m'empêcher d'avoir un grand sourire, parce que merde, il nous a bien fait triper le gazier :)  Je vous raconte l'histoire. On était donc dans un club, tranquilles, à siroter des cocktails. Bien sur, on ne passe pas inaperçu puisque qu'on était les seuls occidentaux du club (c'est notre guide qui nous avait emmené là), et à un moment un cambodgien nous fait signe de venir à sa table. Plutôt jeune (genre la vingtaine), il nous paye à chacun un verre de bière, sympa quoi. Dans le bruit de la discothèque, je comprends qu'il s'appelle Vito. Enchanté mec ! On commence à discuter, et on décide de prendre des shots de téquila. Les shots arrivent, on les boit avec notre ami... Je crois bien que c'était le premier shot de sa vie ! Il a fait une très drôle de tête avant de nous sortir avec une toute petite voix "it's very strong !". Héhéhé, sacré Vito !

On va donc danser, et là notre ami commence à montrer des signes évidents d'ébriété, rien de bien alarmant je vous rassure (un shot quoi merde !). D'ailleurs j'ouvre une parenthèse. Il me semble que notre prof de japonais nous avait parlé d'une enzyme que les asiatiques ne sécrétait pas correctement, une histoire de génétique. Et qu'en gros ça expliquait pourquoi les asiatiques sont de si piètres buveurs, parce que tout simplement ils n'éliminent l'alcool que très difficilement par rapport à nous ! Je sais pas la part de vrai dans tout ça, mais en gros notre ami cambodgien fut soudainement assez fatigué (mais pas malade hein, juste bien défoncé), et me dit qu'il rentre chez lui. Avant de partir, il me dit qu'il va me filer son numéro (pourquoi ? j'en sais rien !). Il est donc revenu avec cet emballage de chewing gum, avec son nom et son numéro


Et là je compris que j'avais mal entendu. Pas "Vito", mais bien "Pétou" !! Pétou; comme dans l'expression facewindusienne :)

Voilà, tout ça pour ça (mais ça valait le coup)... J'ai passé le reste de la soirée à tripper sur mon ami Pétou !

Souvent je dis que l'un de mes rêves les plus fous serait de rencontrer un mec qui s'appelle Bruno, et qui vient d'Agen. C'est tout simplement parce que je ne pensais pas que sur cette Terre, quelqu'un pouvait s'appeller Pétou. Je me souviendrais de toi toute ma vie, ami Pétou ! Tu me redonnes le sourire à chaque fois que j'ai le cafard... Peut-être qu'un jour, je te passerais un coup de fil....

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tUrLU 15/11/2008 02:41

Moi perso je cherche un Ju d'Orange... Jamais trouvé.

bounty 15/11/2008 17:00


Pas mal aussi ^^


MarinouUSA 14/11/2008 14:10

Un Bruno d'Agen, un Maurisse de Strasbourg (oui bon, j'ai trouvé que ça, à froid comme ça..) tant qu'il est sympa, mignon, et qu'il me fait rire comme Pétou t'as fait rire je suis preneuse :-) ! 

bounty 15/11/2008 16:57


Oui je connais beaucoup de femmes qui sont preneuses de l'homme parfait !

Malheureusement notre amitié entrave et entravera notre idylle... Tu va devoir te rabattre sur un autre homme parfait ^^ Un modeste, celui là !


Rom 13/11/2008 11:47

Lol énorme l'article, ça m'a bien fait rigoler :) Surtout la fin.

bounty 13/11/2008 12:11


Toi aussi tu cherche un Bruno, d'Agen ??
Perso j'en rêve la nuit !!


facewindu 11/11/2008 16:38

putain ouais je me souviens de quand tu m'avais raconté ! j'ai trop ri en relisant !c'est quand même génial d'avoir un ange gardien qui te remonte le moral sans même le savoir. Et ca marche aussi dans l'autre sens : il y a peut-être quelqu'un sur cette Terre à qui je remonte le moral sans le savoir ! Du coup je m'auto remonte le moral, elle est bien faite la vie, c'est pas une  pute des fois !

bounty 12/11/2008 14:05


Putain c'est exactement ça, il me suffit de penser à Pétou pour sourire... Putain mon pote Pétou !