Tchang Kaï-chek Memorial

Publié le par bounty

Le week end dernier (lendemain de mon arrivée), je me suis dit : "Tiens, si j'allais mettre à profit mon week end pour découvrir mon environnement entre 2 siestes commateuses parce que je suis défoncé par le décalage horaire ?". C'est ce que j'ai essayé de faire.

Samedi, je suis donc allé un peu errer dans la ville, histoire de m'imprégner de l'ambiance locale. Le choc : contrairement à ce qu'on a pu me dire, les gens parlent assez peu anglais... Je vais donc me mettre au chinois assez vite, dans le courant de la semaine en fait.

Cependant, je découvre qu'une langue commune, c'est parfois un peu superflu : Par exemple, je suis allé m'acheter un pantalon de costard, la vendeuse m'a parlé tout du long en chinois, et pour moi, c'était du chinois ! En retour c'était comme si elle n'avait jamais entendu d'anglais, on parlait mutuellement dans le vide... Mais faisant des signes avec les mains, on a réussi quand même à se comprendre : Mon fute me va bien, les retouches sont impecs !

Ce samedi, je suis donc allé me balader un peu autour de Taipei 101 (prononcez ouano-ouane), qui était, il n'y a pas si longtemps encore, la plus haute tour du monde (508 m, notre chère Tour Eiffel en fait 314 si je me souviens bien). Pour être honnête, quand on la voit dans la ville, on a pas forcément l'impression de sa hauteur. Par contre quand on se met au pied et qu'on lève la tête, alors là oui, on saisi son gigantisme !



Le lendemain, après une drôle de nuit (à la fois courte et longue), je suis allé me balader au Tchang Kaï-chek Memorial. Tchang Kaï-chek fut un dirigeant historique de Taiwan, c'est plus ou moins le père de la nation. Le mémorial est assez impressionnant, c'est un bâtiment de marbre blanc, au toit hexagonal.

Les gens sur les marches vous donnent une idée de l'échelle

L'entrée

A l'intérieur est placée une énorme statue de Tchang (elle doit faire dans les 3 m de haut)



Devant le mémorial, une place

Ensuite, je suis allé me ballader dans le jardin public qui entoure le mémorial. Sont délimitées des petites zones pavées, sur lesquelles les gens peuvent faire de l'exercice (type Tai Chi par exemple). J'ai ainsi vu un petit papy faire sa gym tranquille, ou encore un couple qui faisait une scéance de Yoga en plein air. Plus loin, des hommes jouaient à un jeu que j'ai identifié comme du Go, mais je n'en suis pas sur : Même si les gens sont dans l'ensemble très avenants, la barrière de la langue reste très présente, et je me vois mal aller voir les gens pour leur demander ce qu'ils font si je ne peux pas aligner deux mots de chinois. Donc j'observe en silence.

Ma rue, de nuit

Publié dans Taïwan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

géraldine 24/08/2008 18:27

ouaaa c'est impressionnant tout de même et d'apres ce que tu écris plus haut ca a l'air vachement beau tout ca. Comment se passe ton travail? ecris moi !!! bisousss et bon courage

bounty 25/08/2008 16:17


ouais ça se passe bien, je voulais t'écrire hier mais j'étais trop mort après le WE... Erreur réparée !


La choune 20/08/2008 18:20

He ben qui l'eu cru. Moi qui lit un blog. Je me demandais totu simplement comment ca allait pour toi mon ptit bounty.Visiblement c'est impec : l'appart de ouf, la ville sympa, les visites les potes a prossi l'abruti....Qu'en est-il de ton super boulot ??? on veut svoir nous.Bon vent et bonne bourre

bounty 21/08/2008 18:13


ça me touche beaucoup Adri que tu ais choisi mon blog :)

Le taf ça va, pour l'instant je reste collé à mon bureau, j'attends avec impatience d'aller visiter des boites et rencontrer des locaux en costumes. Sinon, bah, il est arrivé ce jour où je me rase
tous les matins, et que je mets des chemises et des pantalons de costards.... Parfois j'aime bien c'est classe, parfois ça me fait gerber


Thaddée 20/08/2008 08:13

Moi, c'est ici que j'ai découvert les 7 eleven, donc j'imagine que ca restera encré (!) dans ma mémoire comme un truc australine même si bon... Enfin bon, sur la rue principal de Sydney, t'as un 7 eleven à peu près entre chaque croisement, donc le taux doit être pas mal non plus (et si on compte tous les convenience store...)Bon amusement avec les petits Taiwanais Bounty, j'espère te voir dans des aventures roumaines d'ici peu... Max m'en a tellement dit à ton sujet (jusqu'à ajouter que j'étais peut-être même pire que toi) que JE VEUX ABSOLUMENT SAVOIR ce que ca donne sur l'autre morceau (je peux pas vraiment dire à l'autre bout moi) de la planète.Cheers!

bounty 21/08/2008 18:11


Je pense que Max a exagéré, il m'arrive pas tant d'histoire foireuses que ça... Je suis désolé, je suis très peu en ligne, une poignée de minute tous les 3 jours... ça va changer, je vais bientot
trouver un chez moi bien à moi, avec Internet !


Prossi 18/08/2008 20:23

Alors deux p'tits trucs:"Un caien au pays bas", ca ne colle plus avec tes photos :P !pour l'annecdote: Taiwan est le Pays avec le plus de 7 eleven par habitant, le japon ayant plus de 7 eleven sur le total...par contre si on prend en compte tous les nikomart, wellcome et autres convenience store du style, je sais pas si beaucoup d'autres villes au monde ont autant de magasins de ce type ouverts 24/24, donc perso moi quand je vois un 7eleven au Canada ou aux US, ca me fait penser a Taiwan, et pas le contraire, je sais c'est bizarre mais bon... :P

bounty 21/08/2008 18:09


Mais où est-ce que t'as vu "un caien aux PB" ? Je croyais l'avoir retiré de partout !

Les "Familly Mart" aussi ! C'est clair que c'est hallucinant, je pense sans exagérer qu'il y toujours un magasin d'ouvert à portée de vue ! Très agréable, perso j'ai déjà acheté des chaussettes en
urgence à minuit passé (ne me demandez pas pourquoi)


JPeG 18/08/2008 14:21

un seul mot (onomatopée?)WAOUHOn ressent déjà les différences majeures architecturales entre Occident et Orient avec ta première visite.En attendant le week end prochain que tu nous pondes un autre article!!!Bon courage pour le chinois! (enfin du courage...)

bounty 18/08/2008 14:52


Ouais enfin ça c'est déjà le week end précédent, j'ai 9 jours de retard en fait...

Pour le Chinois, comme je l'ai sorti dans un grand moment de philosophie alcoolique : "It's not about difficulty, it's about commitment !"... Je dois m'y mettre pour de vrai !