Tromsø, à pied

Publié le par bounty

    Quand on se lève le lendemain matin, on décide de faire un gros petit déj (les bourgeois appelleraient cela un brunch), histoire de partir pour la journée. Au programme : rando ! Il y a en effet une petite colline (400 m de dénivelé) juste à côté de notre camping, on a envie d'apprécier le paysage vu d'en haut.

    On part donc, tout guillerets, en direction de la colline. On sait qu'il existe des chemins tracés dans la neige, mais il sont tout petits (la largeur d'un homme). Vu que l'on a aucun plan, on se chie et on en trouve pas. Mais soudain, on aperçoit des traces dans la neige : des gens sont déjà passés par là, on décide de marcher dans leurs traces. Du coup au lieu de suivre des chemins en lacet, on attaque la pente tout droit, sous les fils d'un téléphérique (ouvert que l'été bien entendu). J'ai donc monté le plus long escalier de ma vie, mais c'était plaisant : partout autour, de la poudreuse immaculée, et bien sur une jolie vue dès que l'on se retourne :


vuemontant.jpg
Les fils du téléphérique !

    Comme tu me disais Corty (qui a une bonne connaissance de la Scandinavie), on a envie de prendre une photo à chaque pas. Les fjords sembles si purs, si propres, mais en même temps si fragiles.... J'arrête de parler, parce qu'un bon dessin vaut mieux qu'un long discours (c'est pour ça que j'aime bien dessiner). En l'occurence ça sera des photos

vuemontant2.jpg

    Et puis on arrive en haut. Je sais pas comment décrire ce que je ressens. Pour ainsi dire, c'est stratosphérique. La vue est à couper le souffle. D'ailleurs j'ai le souffle coupé, parce que j'ai bourriné pour arriver en haut avant le coucher du soleil. En attendant que les autres me rejoignent, je me retrouve seul avec la beauté.



vuemontant3.jpg
L'arrière de l'île de Tromsø

vuemontant4.jpg
Le milieu avec le pont

vuemontant6.jpg
La vue sur l'arrière de la colline

vuemontant5.jpg
Et wam ! Message pour Rom : inutile de me traiter d'enfoiré encore une fois, je le sais. C'était dans mon horoscope !


    Sur cette dernière photo, j'ai l'air de sourire. Il n'en n'est rien. En fait j'ai froid comme jamais j'ai eu froid de ma vie : tout en haut, la colline est nue, si bien qu'il y a un vent de fou. Même avec tous mes vêtements de ski, le froid transperce et c'est assez inconfortable. Après quelques minutes je ne sens plus mes doigts (j'ai pourtant mes gros gants de ski). Pour vous donner une image marquante : Une personne a sorti un fond de bouteille de son sac, c'était liquide. Puis quelqu'un lui dit quelque chose, bref quand la personne veut boire 20 secondes plus tard, c'est gelé ! J'avais le bout de mon nez qui me faisait trop mal, comme s'il était brûlé. A vrai dire, durant tout le séjour il a fait des températures négatives, mais au camp on le sentait pas (car l'air était sec). Par exemple tous les soirs pour rentrer de la douche, je devais marcher 45 secondes dehors pour rejoindre notre location. Et bien à chaque fois quand j'arrivais, j'avais les mèches mal séchées complêtement gelées. Et pourtant il me semblait pas avoir froid ! Par contre en haut de cette colline....

    Vous comprenez bien que malgré la vue, on s'éternise pas, et pour varier les plaisirs on décide de descendre en coupant par la forêt. Cela restera l'un de mes meilleurs souvenirs de Tromsø : comme je vous l'ai dit, il y a de la poudreuse immaculée partout, facilement 50-70 cm, jamais touchée de la main de l'homme. On a donc trop tripé à tracer tout droit entre les arbres, se rouler partout, faire du tobogan (c'était pas mal pentu), etc... Un peu comme un commando dans la neige, mythique ! Bien sur, raconté comme ça, ça a l'air pas marrant, mais en fait c'était énorme !!

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarinouUSA 17/03/2008 17:54

Ta crinière de lion contraste parfaitement avec la pureté du paysage sur la dernière photo. Tu n'en parait que moins pur...

bounty 18/03/2008 13:54

Mais non, on me donnerait le bon dieu sans confession dit ma chère Maman....Punaise je revois cette photo, qu'est-ce que j'ai l'air beauf dessus...

Rom 11/03/2008 15:03

Mais si c'est marrant le trip commando, même raconté ! Putain j'aurais trop trippé la dedans...Sinon, il faisait combien en fait ? -20°C -25 -30 ? T'as pas essayé l'expérience de balancer de l'eau bouillante en l'air (enfin de l'eau) et paf ça fait de la neige instantannée ?

bounty 11/03/2008 17:48

Non je pense pas qu'il faisait si froid, j'ai lu que le Gulf Stream réchauffe beaucoup la Norvège, si bien que même si on est très au nord il ne fait pas si froid. Je dirait qu'au plus froid il devait faire entre -5° et -10°, après avec un vent à 40-50km/h ça chute au niveau de la température ressentie.Une fois en haut je t'avoue que ma curiosité scientifique s'était planquée bien au fond de moi, j'avais pas plus que ça la motivation de faire des expériences.... Mais si t'y va tu me diras ok ;)

milou 10/03/2008 22:01

je veux y allerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

bounty 10/03/2008 23:17

Mais tu te l'es promis, donc tout va bien ça se fera :)

JPeG 10/03/2008 18:47

Woooooooooooohhhhhhhh;)rien à voir avec les merveilles que j'ai vu à Aachen, ça les explose littéralement (désolé les filles, désolé Ian même si c'était énorme (cf le sourire sur ton blog ^^)"Mon Dieu reagrdez moi comme la nature est bien faite..."

bounty 10/03/2008 23:15

Tu comprends pourquoi je voulais partir à tout prix maintenant !!Je ne terminerais pas ta citation, c'est un blog décent ici

Francois 10/03/2008 17:41

Superbe, je pense que c'est plus beau que le Mont Royal de Montreal, sans offenser nos amis canadiens.Sur la première photo, le dôme blanc en arrière plan me fait penser au Carrier Dome de Syracuse, où il y a les matchs de basket et de football americain.Sur la deuxième photo, j'aime bien la courbure de la pente à droite. C'est un peu inhabituel et c'est mimi.Sur la troisième photo, imagine comme ca doit etre cool (malgré le froid) de voir une aurore boréale de ce spot !

bounty 10/03/2008 23:14

On y a pensé de monter tout en haut pour les aurores, car ce qui ruine le plus le spectacle c'est la lumière artificielle des villes. Mais quand on a vu le froid en pleine journée, on a compris qu'on allait mourir si on y allait la nuit !Cela dit si t'es riche, y'a plein d'opportunités avec des agences d'aller observer les aurores à bord d'un bateau, ou dans des endroits reculés, au chaud en sirotant du chocolat. ça doit être bien d'être riche ^^